Essaim artificiel et blocage de ponte

Publié le par Frank Dumenoir

Après un printemps précoce, je me suis fait surprendre par les essaimages.En effet, avant la floraison du colza, il faisait froid et les faux bourdons n'étaient pas encore mature. Impossible de faire des essaims artificiels pour éclater les colonies et limiter l'essaimage.

Conséquence, toutes mes ruches sont en surpopulation avec des essaimages à la clé.

Du coup, plus de ponte et des cadres blindés de nectar.

Après presque trois semaines de blocage de ponte, Ouf! c'est reparti, les jeunes reines sont reparties à pondre.

On va patienter en espérant que les colonies soient assez fortes pour remplir les hausses pour les prochaines miellées. On croise les doigts..... 

Commenter cet article